17 octobre 1961 : amnésie d’État

Il y a 50 ans, en pleine guerre d’algérie, le FLN organise une manifestation pacifique en plein paris. La préfecture considère ça comme un acte de guerre et lâche sa police. Nuit noire de chasse à l’homme et de matraquages meurtiers. Morts et blessés jetés dans la Seine. Tas de corps dans la cour de la Préfecture. Sans doute plusieurs dizaines, ou centaines. on ne saura sans doute jamais car rarement le silence et l’amnésie publique auront été organisés et imposés avec autant de force. Pendant 50 ans...