Equateur : d’une République bananière à une République du NON