Jean Pierre Garnier

JEAN PIERRE GARNIER : Et si "Marseille m’étais comptée", rebelle ou désuette, clientélisme et promesse d’avenir.
Dans quel sens cultiver le mythe d’une ville prise d’assaut pour un ravalement de façade urbaine.