Jimmy Carter assure ne pas avoir de doutes quant à la participation des USA dans le coup d’état au Vénézuela en 2002