Le FMI interdit au gouvernement de Micheletti d’utiliser des fonds assignés au Honduras