Le mythe de l’Islande anticapitaliste et révolutionnaire : les faits, rien que les faits