Appel à soutient devant comissariat Noailles

arrestation abusive 5 usagers devant la CAF Malaval
Je partage sur :

CAF : Répression contre les usagers pour cause de syndicalisme
17 h : Rassemblement de soutien en cours devant le commisariat de Noaïlles

Article mis en ligne le mercredi 7 janvier 2015

17 h : un copain est sorti. Quatre autres sont toujours en garde à vue.

Ce matin (mercredi 7/12) à la Caf de Malaval, cinq usagers ont été interpellés par la police après que l’un d’entre eux se soit fait refuser l’accès au pré-accueil de la CAF pour motif de son engagement syndical.

Alors qu’une diffusion de tracts contre la fermeture des accueils publics* de la Caisse d’Allocation Familiale avait lieu devant le site de Malaval (2ème arrondissement), les vigiles ont refusé l’accès au pré-accueil à un usager souhaitant tenter de régler ses problèmes avec la CAF sous prétexte de son appartenance supposé « à la CGT ». Suite à ses protestations et à celle des autres usagers, les vigiles ont décidé de fermer totalement l’accueil provoquant la colère des usagers attendant dans le froid depuis plusieurs heures devant la CAF qui ont tenté. Face à cette grogne, les vigiles ont répondu par grande violence en passant à tabac plusieurs usagers refusant cette fermeture. Ils ont ensuite appelés la police nationale qui procéda à cinq arrestations de cinq usagers qui attendaient pour régler leur dossier.

Un rassemblement de soutien est en cours devant le commissariat de Noailles

* depuis le début de l’année 2014, la caf des Bouches du Rhône a fermé ses accueils publics sans rendez-vous. Seul un « pré-accueil » indiquant aux usagers comment prendre rendez-vous via internet reste accessible dans deux Caf de la ville : Malaval et Chemin de Gibbs. Ce dispositif est en train d’être étendu au reste de la France et tous les accueils seront fermés en juin 2015.

APL13 (Autodéfense de précaires en lutte)