Avec les délogé.es

Un témoignage de l’enfer que vivent les rescapé·es du naufrage
Je partage sur :

Six mois après les effondrements de la rue d’Aubagne, Marseille est toujours Capitale du logement indigne. Quelques témoignages de l’enfer que vivent les rescapé·es d’un naufrage organisé.

Les rescapé·es from primitivi on Vimeo.

Six mois après les effondrements de la rue d’Aubagne, Marseille est toujours Capitale du logement indigne. Quelques témoignages de l’enfer que vivent les rescapé·es d’un naufrage organisé.
Charte du relogement :
Plusieurs associations et collectifs marseillais ont travaillé à une charte pour permettre de sécuriser le parcours de ces personnes. Avec 10 000 signatures d’habitantes et d’habitants de Marseille, Monsieur Gaudin, le maire de Marseille, aura l’obligation de soumettre au vote du prochain conseil municipal leur proposition ! Pour signer la pétition en ligne :
lemouvement.ong/pour-une-charte-du-relogement-a-marseille/


Sur le même thème