Le prix Nobel argentin se rapporte au Coup d’Etat au Honduras comme une "expérience pilote"

Je partage sur :

L’argentin Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la Paix, a émis un communiqué dans lequel il caractérise la situation que vit le Honduras comme un "Coup à la démocratie en Amérique latine".
La lettre du défenseur des Droits de l’Homme mentionne qu’ "il n’y a pas de hasards, ni de faits isolés", et il assure que le Coup d’État au Honduras "répond à des politiques imposées pour assurer les intérêts hégémoniques, politiques et économiques dans le continent".

source amerikenlutte.free.fr

Adolfo Pérez Esquivel a commencé son écrit par la phrase "le Honduras comme une expérience pilote", et a soutenu qu’ "il faut convoquer à une forte mobilisation continentale pour empêcher que la dictature se consolide".

Le Prix Nobel de la Paix a fait un "appel d’alerte" pour éviter "les conséquences d’autres coups d’Etat militaires qui recommencent à apparaître sur l’horizon de notre continent".

Il a mentionné de plus qu’il "existe des silences qui s’écoutent et qui frappent la conscience et il est nécessaire de faire une lecture sereine des gouvernements qui se sont timidement exprimé devant le coup d’État et qui semblent consentir le coup militaire ".

La lettre fait référence au président des États-Unis, Barak Obama, et assure qu’il "sait que le Pentagone et la CIA sont les promoteurs et les soutiens du coup d’Etat militaire au Honduras".

Il se rapporte aussi au président du Brésil, Luiz Ignace Lula da Silva, "qui apparaît effacé et sans présence claire et décidée face à la situation que vit le peuple hondurien", comme indique le texte.

"Le peuple hondurien n’est pas seul, des millions d’hommes et de femmes solidaires l’accompagnent dans sa lutte pour la Vie et la Liberté en Amérique latine et dans le monde", termine la déclaration de Pérez Esquivel.

Agence Pulsar, 06 juillet 2009.
http://agenciapulsar.org/nota.php?id=15344

Traduit par http://amerikenlutte.free.fr


Sur le même thème