Panama : La police réprime la communauté La Esmeralda

(vidéo et audio inclus)
Je partage sur :

La Police du Panama a délogé et elle a réprimé mardi dernier plus de 50 familles de la communauté La Esmeralda, à San Vicente de Chilibre. Les habitants ont dénoncé la fait que la police a tiré des coups de feu.

Pelleteuse détruisant des maisons de La Esmeralda

Le corrégidor [1] Sergio Toribio a ordonné l’évacuation après avoir soutenu que ces personnes occupaient un terrain qui est la propriété de la famille Vallarino.

Cependant, les habitants soutiennent que les terres sur lesquelles se trouvait la communauté sont la propriété de l’État panaméen.

Ils dénoncent le fait que le corrégidor a agi en répondant aux intérêts du propriétaire terrien Vicente Vallarino, qui est un parent du maire de la ville du Panama, Bosco Vallarino.

A gauche Sergio Toribio, à droite Vicente Vallarino

En plus de déloger les familles, ils ont détruit leurs maisons à l’aide de bulldozer et de pelleteuses.

Devant cette situation, les habitants ont entamé une marche de protestation et ils ont essayé d’éviter la destruction de leurs habitats en coupant la route Boyd-Roosevelt. La police a immédiatement chargé la manifestation.

Les habitants de La Esmeralda dénoncent aussi le fait que la police a tiré sur les manifestants avec leurs armes de service, causant des blessures chez plusieurs manifestants.
Plusieurs personnes ont été également arrêtées.

Source : Frenadeso "Comunidades, obreros y educadores en lucha"
Traduction : Primitivi


[1Corregidor : Le premier officier de justice d’une ville, d’une province.


Sur le même thème