Wisam Al jafari

Un réalisateur de toutes les promesses
Je partage sur :

Découvrir la voix d’une jeune génération de réalisateur palestinien.
Quelques mots et liens à propos des documentaires : " The Exile Story " ;
" Deadly Identities " et " Boycott Them "

Wisam (wisam_483@hotmail.com)
est un jeune réalisateur agé de 22 ans, réfugié palestinien, du camp de Dheisheh. Ce camp a été ouvert en 1949 après la grande expulsion des palestiniens : la "Nakba" (1948). Wisam appartient à la nouvelle génération, ayant soif d’une reconnaissance et déterminé à divulguer leur point de vue et le diffuser sur la toile internationale (web).

" Exil Story "
http://www.youtube.com/watch?v=buLb28IK0gg



Le premier documentaire que nous souhaitons vous présenter
" L’histoire de l’exil " se déroule en 2012 autour d’une famille habitant le camp de Dheisheh. En 1970 le père de famille fut emprisonné 9 ans par les israéliens. En 2005, ce fut le tour des deux premiers fils. L’occupation militaire n’a de cesse d’offenser les familles palestiniennes : interdictions de sortie entre territoires et emprisonnements arbitraires.
Pour cette famille, le destin décide de réunir trois frères, mais derrière des barreaux. Bilal reste 6 ans pour son appartenance au parti politique PFLP, son petit frère Nabaa 3 ans et Mohamed fut condamné 5 ans pour son appartenance politique au Fatah.
En 2005, un échange de prisonnier est négocié entre les autorités palestiniennes le Hamas, et israéliennes pour l’accord d’échange entre le le soldat Gelad shaleet et 500 prisonniers palestiniens. Alors que Mohamed est relaché, le tout dernier fils Hamazeh est enfermé le même jour pour 2 ans, lui aussi pour des raisons d’appartenance politique . deux d’entre eux ont été relâchés, et deux fils enfermés dont le petit dernier.
Alors que la famille de Mohamed savoure la joie de se retrouver, dans la même nuit, les soldats frappent à la porte pour arrêter le plus jeune. Inlassablement la douleur d’être séparé heurte le cœur des familles palestiniennes .

Le deuxième reportage " Boycott Them "
http://www.youtube.com/watch?v=7_m_eSgszkk



Un groupe de jeunes palestinien de la ville de Bethlehem, travaillé sur une campagne de boycott des produits israéliens, comme cela s’est passé dans la première Intifada en 1987. Ce film suit les activités militantes de ces jeunes acharnés et la façon dont leur travail de terrain accroissent la sensibilisation de cette question auprès du peuple palestinien. Leur motivation et intention rentrent dans un cadre non lié à un organisme officiel mais dans un cadre communal.

Le dernier documentaire " Deadly Identities "
http://www.youtube.com/watch?v=kO6cEYayH7Y

"Identités meurtrières " traite des souffrances des habitants de Gaza comme Mustafa et sa mère. Ils ne peuvent pas se déplacer librement et se sentent quotidiennement dans une grande prison à Bethléem.
Nombre de gazaouis sont réfugiés à Bethléhem, territoire sous autorités palestiniennes, ( dont le parti politique au pouvoir est le Fatah ).
Ces gazaouis en exil, craignent chaque jour d’être contrôler par l’armée israéliennes en mesure de les renvoyer dans la bande de Gaza (territoire palestiniens sous autorité du parti politique du Hamas), après avoir payer une amende de 7000 chekel (1500 euros), et subit 3 mois de prison.
Les autorités israéliennes refusent de modifier et considérer officiellement le changement d’adresse de ces familles dont l’immigration est pourtant reconnue par les autorités palestiniennes.
De Gaza à Bethléhem, d’une prison à ciel ouvert à une autre.


Sur le même thème