CHARIVARI qui rira le dernier

L’état nous observe : crevons lui les yeux
Je partage sur :

Le week end prochain se réuniront à Paris les collectifs regroupés dans le projet "sous-surveillance". L’occase (mieux vaut tard que jamais) de sortir quelques images du remarquablement bien réussi CHARIVARI de juin dernier contre les cyclopes de la Plaine.

Le projet "sous-surveillance"

Dans les rues, dans les transports en commun, devant les commerces et
les écoles... Les caméras se multiplient ! La vidéo-surveillance
enregistre nos faits et gestes au quotidien, alors que les dispositifs
de contrôle ne cessent de s’intensifier et de se perfectionner. Dans
ce contexte, "Sous-surveillance.net" propose un outil de lutte. Ce
projet permet à chaque ville de se doter facilement d’un site local de
cartographie des caméras, publiques comme privées, qui filment
l’espace public.

Cette cartographie est participative, collaborative et accessible au
plus grand nombre. Elle permet de rendre visible la prolifération des
caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant. Dès maintenant, chacun et chacune peut s ?approprier le site, lutter, agir, participer, partager ses idées, informer, consulter la revue de presse et se réapproprier l ?espace urbain !

Lyon, Bourges, Marseille, Paris, Toulouse, Angers, Clermont-Ferrand,
Rennes, Dijon, Luxembourg… ont déjà lancé leur site ou préparent son
lancement. Si un site existe déjà dans votre ville, participez à la
cartographie ou, mieux, rejoignez son collectif ! Sinon, pour ouvrir
un site dans votre ville, contactez-nous ! À vous de jouer pour
déjouer la surveillance !

http://lyon.sous-surveillance.net/Le-projet-sous-surveillance.html
Voir le clip de lancement sur rebellyon :
http://rebellyon.tv/Sous-surveillance-net.html



Sur le même thème