RECITS

Réseau d’Exploration Cinématographique et d’Information pour la Transformation Sociale.

**** Qui sommes-nous et que faisons-nous ?

Nous sommes 5 organisations collectives de 5 villes et de 4 pays de l’UE.
En plus de Primitivi en tant que télévision de rue de Marseillle (FR), se retrouvent là :

ZinTV, de Bruxelles (B) qui produit des médias pour l’action collective,
CameresiAcciò de Barcelone (ES) qui utilise la vidéo participative pour faire des interventions sociales,
SMK Videfactory qui fait de la production indépendante de documentaires sociaux à Bologne (IT),
CEMEA Pays de la Loire de Nantes (FR) qui font font partie du réseau national des CEMEA qui promeut l’éducation populaire.

Tous ces collectifs ont une expérience dans le documentaire participatif, le travail dans l’espace public, l’information indépendante, la production audiovisuelle et/ou cinématographique.

Il nous a semblé pertinent de mettre en résonance ces thématiques à un niveau transnational.

**** Que voulons-nous faire ?

L’objectif principal du projet RECITS est la création de nouvelles formes de synergies au sein de nos organisations et contextes, afin d’explorer comment le cinéma, la production audiovisuelle et l’éducation aux médias peuvent être un outil de transformation sociale.
Nous pensons que le partage et la comparaison de nos méthodologies, outils et pratiques peuvent nous aider à améliorer nos approches éducatives et notre utilisation des récits audiovisuels, en renforçant nos pensées critiques et créatives et en nous rendant plus conscients de notre travail au sein de la société.

**** Comment imaginons-nous notre processus ?

La période 2020-2022 sera consacrée au renforcement de notre réseau, à l’exploration de nos contextes et au partage de nos expériences. Nous organisons des sessions de 5 jours de co-formation, ou de formation inter-collectifs pour les membres de nos organisations.
Elles ont lieu dans chacune des villes des collectifs participants.

Pendant chaque session de formation, nous organiserons des événements publics dans la ville d’accueil (projections, ateliers, performances dans l’espace public...), en montrant nos créations collectives et en créant des débats avec le public, en engageant des activistes des médias et des éducateurs locaux.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission Européenne. Cette communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.