Campagnes racistes et islamophobes

Appel à Rassemblement
Je partage sur :

Rassemblement de 17 septembre à 18h aux Mobiles (haut de la Canebière), Marseille

Campagnes Racistes et Islamophobes : Prélude à des ratonnades de triste mémoire ? Il est urgent de réagir avant que l’irréparable ne se produise !! RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION SAMEDI 17 SEPTEMBRE A 18H AUX MOBILES (haut de la Canebière : Marseille)

L’expression du racisme et de l’islamophobie est désormais devenue une banalité et elle est de plus en plus assumée par les plus hauts responsables de l’État, du gouvernement, de partis politiques et de médias, qui affichent un racisme antimusulman décomplexé et dont les propos, sont de véritables incitations à la haine !
Les médias et de nombreux responsables politiques ne parlent jamais du terrorisme, sans évoquer au passage, les « immigrés » (donc les noirs, les arabes, les roms, etc..) et les « musulmans ».
Ainsi, ils jettent la suspicion sur les « étrangers » et les « réfugiés » auxquels il faudrait fermer les frontières.
Ils oublient simplement que parmi toutes ces populations qu’ils visent, beaucoup sont aussi français qu’eux-mêmes.
Ils créent de nouveaux « démarqueurs » de l’identité nationale qu’il voudrait redéfinir sur la base de la religion et de l’origine ethnique.
Dans cette confusion entretenue, la campagne anti Burkini déclenchée cet été par plusieurs municipalités de la côte d’Azur a reçu un réel soutien de la part des plus hautes autorités de l’État et ce malgré son caractère illégal, confirmé par l’invalidation du Conseil d’État. Cette campagne hystérique menée contre des femmes musulmane ne visait rien d’autre que :

- Faire diversion face à la formidable mobilisation populaire contre la loi Travail.

- Désigner les musulmans réels ou supposés comme l’ennemi intérieur qu’il faudra combattre.

Cette dérive délibérée a pour conséquence :

- La libération de la parole raciste et islamophobe.

- Un climat de tension avec la police dans les quartiers populaires potentiellement générateurs de violence.

- Un risque de confrontation civile entre ceux supposés « immigrés » et les autres, comme on l’a vu en Corse

Ces passages à l’acte peuvent devenir monnaie courante si nous ne réagissons pas. Nous devons montrer par la mobilisation la plus large, que nous sommes déterminés à défendre nos droits, notre dignité, notre intégrité physique.

Mobilisons-nous pour dire :

  • STOP AU RACISME D’ÉTAT
  • STOP A L’ISLAMOPHOBIE
  • STOP A LA STIGMATISATION DES POPULATIONS MUSULMANES RÉELLES OU SUPPOSÉES.

Les organisations sous signataires appellent à un rassemblement le

SAMEDI 17 SEPTEMBRE A 18H AUX MOBILES (haut de la Canebière : Marseille)

Les premiers signataires
Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), Aix – Solidarité, Comité – PACA pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, Solidarité Palestine Marseille, Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis (ANPNPA), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA-13), Primitivi