Honduras : communiqué du FNRP

Je partage sur :

Communiqué du Front National de Résistance Populaire à l’occasion du troisième anniversaire du sinistre coup d’État au Honduras.

Peuple allons vers la victoire !

1. Trois ans après le coup d’État, le peuple du Honduras reste rebelle, belligérant contre la contrainte et la tyrannie, se fortifiant en Organisation, Mobilisation et Formation, avec la certitude de la victoire.

2. Il y a trois ans nous avons créé l’organisation sociale et politique la plus importante de l’histoire de notre pays, qui s’est tirée de toutes les difficultés et pièges que nous ont imposés l’oligarchie et l’impérialisme, et qui a su se renforcer en combinant l’inclusion d’un spectre plus large d’organisations populaires et de mouvements politiques de gauche, qui unissent leurs expériences et visions afin de construire un pouvoir partant de la base et d’avancer vers la reprise en main de l’État par des moyens démocratiques et pacifiques.

3. Nous avons supporté avec ténacité une répression systématique et cruelle, des violations constantes des droits de l’homme, des droits sociaux et politiques de toute la population, de la fermeture des médias et de plusieurs autres offenses, de la part d’une classe sociale qui s’accroche à son système d’exploitation et de privilèges.

4. Le temps durant lequel l’oligarchie a gouverné illégitimement a servi à donner une nouvelle impulsion au modèle économique néolibéral, à la militarisation de la société, à la remise de nos ressources naturelles et des biens publiques à des intérêts particuliers, à la flagrante violation de notre souveraineté par des militaires étrangers et à l’approfondissement de la crise économique et sociale.

Nous ne pouvons cesser de mentionner qu’aujourd’hui même le régime de Porfirio Lobo Sosa signera un nouveau traité commercial ou un Accord d’Association avec l’Europe qui soumet encore plus notre pays aux diktat d’organismes financiers internationaux et de gouvernements ayant une vocation néo-coloniale.

5. Durant ces trois années a été mis à nu le projet de contrôle régional de l’impérialisme nord-américain qui tente d’arrêter par tous les moyens l’avancement du socialisme en Amérique latine, la libération et l’unité du continent.

Ainsi il s’est manifesté une fois de plus avec le coup d’État au Paraguay qui subit la répétition d’un scénario macabre qui essaie de masquer l’interruption de l’ordre démocratique en utilisant des excuses institutionnelles, tandis que le pouvoir putschiste réprime, persécute et interdit la liberté d’expression.

Nous exprimons toute notre solidarité et notre soutien à nos frères paraguayens dans sa lutte de résistance et de libération.

6. Aujourd’hui nous nous mobilisons aussi pour rendre honneur à nos martyrs, des hommes et des femmes qui ont donné leur vie pour dessiner un meilleur avenir de tout un peuple. Il y a seulement quelques jours les griffes militaires de l’oligarchie ont assassiné Jenny Izaguirre. À sa famille et à celle de tous nos frères tombés dans cette lutte, nous leur réitérons qu’il n’y aura pas de repos, ni oubli et ni pardon jusqu’à ce que justice soit faite.

Avec la certitude de la victoire, pour la refondation de notre pays, nous élevons nos voix avec plus de force, allons vers l’Assemblée Nationale Constituante.

NOUS RÉSISTONS ET NOUS VAINCRONS !

Front National de Résistance Populaire


Sur le même thème