Honduras : les brésiliens harassés, dans l’ambassade mais aussi au dehors

Dans l’ambassade des problèmes de santé apparaissent, en dehors des menaces sont proférées
Je partage sur :

Au sein de l’ambassade brésilienne de Tegucigalpa cela se dégrade de jour en jour : la santé des occupants décline peu à peu. Cela est principalement dû au filtrage (et à la détérioration) de la nourriture par l’armée qui l’encercle. A tel point que TeleSur a fait évacuer son équipe. La communauté brésilienne du Honduras fait également part de persécutions de la part des pro-Micheletti.
Les putschistes tout en communiquant "dialogue" vers la communauté internationale maintiennent une main de fer sur le pays. L’Etat de Siège n’a toujours pas été levé, malgré les promesses faites devant les caméras et l’OEA la semaine dernière. Tout en menaçant le Brésil à mots couverts : "Il ne reste que dix jours au Brésil pour se décider, dans dix jours l’ambassade perdra son statut diplomatique et redeviendra un bâtiment de bureaux privés comme les autres", Micheletti joue la montre en attendant les élections du 29 novembre, tandis que les pays qui réprouvent le coup d’état semblent regarder ailleurs.

12 octobre, un point sur la situation dans l’Ambassade du Brésil au Honduras

Toute la nuit les projecteurs braqués vers l’ambassade sont resté allumés, les soldats ont également laisser durant tout ce temps les moteurs allumés ainsi que des sons forts [NDT :canon à son ou bruits d’activité, ce n’est pas précisé]
Tout cela dans l’intention de générer de la peur chez les personnes qui accompagnent le président Zelaya. Ils ne laissent pas passer de fruits avec la nourriture, seulement sila demande est accompagnée d’une prescription médicale.

Ils donnent également des coups de baïonnette dans la nourriture en la laissant comme une purée. Que les chiens lèchent avant qu’elle soit déposée à l’ambassade.

À midi quand c’est l’heure du déjeuner ils font entrer en action des véhicules des services sanitaires, ce qui génère une terrible odeur d’égouts de l’interne de l’ambassade....

Les véhicules qui approvisionnent en carburant les générateurs électriques,
les perceuses, et les moteurs pour les projecteurs, sont envoyées par Papi a la Orden [NDT : ?], avec argent de la Mairie... ils utilisent des projecteurs, des grues pour une campagne de terreur et de peur.

Lizeth Escobar
Je n’écris jamais, mais ces actes sont révoltants.

Source : Reçu par email, réseau RDS-HN
Traduction : Primitivi

L’équipe de TeleSur évacuée de l’ambassade brésilienne pour cause de mauvaise santé.

TeleSUR informe l’opinion publique mondiale que :

L’équipe de journalistes de teleSUR qui se trouvait à l’intérieur de l’ambassade du Brésil à Tegucigalpa s’est trouvée obligée de se retirer du siège diplomatique ce vendredi 9 octobre.

La santé de notre personnel a été minée grâce au pla systématique exécuté par les autorités du gouvernement de facto, depuis le moment même où le président Manuel Zelaya est revenu.

Notre chaîne d’information a tenté de mettre en place une nouvelle équipe de journalistes à l’intérieur de l’ambassade, la demande a été refusée par le gouvernement de facto, qui commet de ce fait une nouvelle violation de la liberté de la presse.

Malgré ce nouveau harcèlement contre notre travail, teleSur réaffirme son intention de continuer à informer avec transparence et sans censure la réalité que le peuple hondurien vit en ce moment.

Caracas, 9 octobre 2009.

Source : TeleSur teleSUR obligada a salir de embajada de Brasil por presión de gobierno de facto hondureño
Traduction : Primitivi

L’armée refuse l’admission d’aliments à l’Ambassade du Brésil

Tegucigalpa, 11 oct 2009
Devant le peuple hondurien et la communauté internationale NOUS DÉNONÇONS :
Que des membres de l’armée dans une compagnie de policiers et de membres de la DGIC, ont violé les droits de l’homme des collègues et des collègues qui se trouvent dans l’Ambassade du Brésil, puisque la journée d’hier, dimanche, ils n’ont pas laissé passer les aliments et les articles suivants :
1. Des sous-vêtements des gentlemen (caleçon et chaussettes)
2. Un oreiller
3. Des galettes avec miel et chocolat
4. Des fruits (raisin, pommes)
5. Deux sacs de couchage
6. Un gâteau au chocolat
7. Des graines sèches (noix, spondias et arachide)
8. Des jus en boite
9. Un tennis [NDT : une balle ? des chaussures ?]
10. Des cannettes de boisson
11. Un jeu d’ajedréz
12. Du thon en boite
13. Des tablettes de chocolat
14. Du lait en poudre
15. Un sac de bananes
16. Des médicaments
17. Des conserves diverses (légumes, plats cuisinés)

Les putschistes mettent la pression sur les occupants de l’ambassade pour que ceux-ci ne disposent pas d’aliments sains et de protéines, la stratégie développée semble d’entrainer l’affaiblissement de leur santé.

Que le monde voit comment les droits de l’homme sont violés au Honduras

Source : Vos El Soberano Ejército niega el ingreso de alimentos a la Embajada de Brasil
Traduction : Primitivi

Des brésiliens résidants au Honduras dénoncent des persécutions


de Renata Giraldi

Brasilia, le 11 octobre

Des brésiliens résidents au Honduras déclarent qu’ils recoivent constamment des appels téléphonique et des emails lançant des menaces et des insultes, à la suite des diverses manifestations d’appui que le gouvernement du Brésil a offert au président constitutionnel de ce pays, Manuel Zelaya.

La présidente de l’Association des brésiliens résidants au Honduras, à Elisa Viera, a dénoncé que depuis que Zelaya est entré en qualité d’hôte au siège diplomatique de Rio de Janeiro ils ont constamment reçu des menaces contre leur intégrité physique de la part de personnes qui sont contre l’appui octroyé à Zelaya, a informé l’Agencia Brasil.

Il explique que bien qu’ils continuent leur routine quotidienne sans trop de problèmes à quelques occasions ils ont tout de même ressenti la crainte d’être agressés.

Cela à comme conséquence que l’organisme, qui regroupe environ 350 personnes, a participé aux réunions organisées par les commissions internationales qui ont visité Tegucigalpa et maintient un contact permanent avec le personnel diplomatique.

Viera a dit avoir confiance en ce que la communauté internationale provoque une sortie de crise démocratique pour le pays et prenne conscience de la vraie situation du Honduras.

Source :
Agência Brasil Brasileiros que vivem em Honduras defendem novas eleições para pôr fim à crise política
Vos El Soberano Brasileños residentes en Honduras denuncian acoso
Traduction : Primitivi