Le Nicaragua se déclare libéré de l’analphabétisme

Je partage sur :

Le Gouvernement du Nicaragua, sous la conduite de Daniel Ortega, a réalisé ce samedi un acte dans lequel il offcialise la déclaration du pays comme libre de l’analphabétisme.

Durant l’événement, le ministre de l’éducation, Miguel de Castilla, a remis un certificat au président qui concrétise la réussite du pays, qui est arrivé à un index de moins de 5 % de population analphabète.

Le Gouvernement sandiniste de Daniel Ortega a appliqué la méthode cubaine d’alphabétisation "Yo, si puedo" ("Je le peux", approuvé par l’ONU). En 2 ans l’index de l’analphabétisme a descendu de 19 à 3.56 %.

Le plan fait parti de la "Campagne d’alphabétisation de Martí à Fidel" et il a disposé de l’appui des pays de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique (AUBE), en particulier du Venezuela et de Cuba.

Ortega a déclaré pendant la cérémonie que "si les gens savent lire et écrire ils apprennent à défendre leurs droits". Il a fait remarquer que c’est un "fait historique" parce que le pays n’a jamais eu un index inférieur à 5 % d’analphabètes au sein de sa population.

Ce processus a concerné plus d’un demi million de personnes âgées de plus de 15 ans et il a été certifié par l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), avec appui de six autres organismes internationaux.

Selon Castille, quand le Front Sandiniste a assumé le gouvernement du Nicaragua au début de 2007 il y avait 600 000 adultes qui ne savaient ni lire ni écrire, sur lesquels "il reste moins de 100 000 personnes analphabètes de plus de 15 ans".

De plus, le ministre a déclaré que le but du Gouvernement nicaraguayen n’est pas seulement "arriver à 3% d’analphabétisme, ce qui serait un record en l’Amérique Latine, mais en finir" avec ce problème.

Le Nicaragua va chercher à encourager les adultes nouvellement alphabétisés pour qu’ils terminent leur instruction primaire de manière accélérée ou dans des programmes réguliers. Pour cela ils disposent de la Campagne Nationale de l’Alphabétisation qu’a pour but d’atteindre le niveau du sixième degré en 2015.

gf 25/08/2009

Source : Agencia PÚLSAR
Traduction : Renaud