Mexique : Une communauté zapatiste “Mitzitón“ subit une nouvelle agression armée

Je partage sur :

Au sud-est de Mexico, des indigènes de l’état mexicain du Chiapas ont indiqué une relance des attentats [2]. Les affrontements entre la population zapatiste Mitzitón et les paramilitaires ont laissé au moins 2 blessés par arme à feu.

Une marche. Mobilisation de la communauté mitzi en juillet dernier CDHFBC

Le quotidien El Universal annonce que le nombres de victime se monte à 8 blessés et 3 personnes détenues.

Des membres de l’EZLN [3] ont révélé que le groupement "Alas de Águila" [4] a harcelé les activistes qui s’opposent à la construction d’une route [5].

L’autoroute raccourcirait la distance entre la municipalité chiapaneco près de Saint Cristobal de las Casas et l’état de Tabasco, au sud-est de la république mexicaine.

Les habitants dénoncent “que le gouvernement cherche à construire une autoroute qui affecterait gravement le territoire, en détruisant des maisons, des parcelles, des pâturages, des bois et des sources”.
Ils avertissent de même qu’ils défendront ce territoire "avec leurs vies".

“Ce sont les terres que nos grands-parents nous ont laissées et nous les maintiendrons pour nos enfants”, ont fait remarsquer les habitants.

D’autre part, des indigènes tzotziles disent que des agents supposés fédéraux, cagoulés, armés et habillés en civil ont essayé d’enlever Manuel Díaz Heredia, un habitant de la région.

Depuis la présentation du projet d’autoroute en Juin 2009 au moins 4 agressions commises par des groupes paramilitaires ont été enregistrées.

Voir également :
Wikipedia : révolte au Chiapas
Le Chiapas, un État assiégé par les transnationales
entre autres...

Source : Agencia Pulsar "Comunidad zapatiste “Mitzitón” sufre agresión armada"
Traduction : Primitivi


[3Ejercito Zapatista de Liberacion Nacional, Armée de Libération Nationale Zapatiste

[4"Alas de Águila" (Ailes de l’Aigle) ou "El ejército de Dios"(l’Armée de Dieu) groupe paramilitaire opérant au Chiapas.

[5Au Chiapas, les infrastructures touristiques sont développées afin de casser la résistance zapatiste que l’attaque armée n’a pas pu détruire. Voir "Offensive touristique sur le Chiapas"

Sur le même thème