Mexique : des escadrons de la mort à Ciudad Juárez

(article avec audio)
Je partage sur :

L’ONG mexicaine "Frente Nacional Contra la Represión" indique que : “Des escadrons de la mort agissent à Ciudad Juárez”. Le porte-parole du Front National Contre la Répression, Carlos Fong Ronquillo, a qualifié de "nettoyage social" la vague d’assassinats dans la ville frontalière Ciudad Juárez dans l’État de Chihuahua, au nord du Mexique.

En effet fin janvier 16 jeunes étudiants ont été tués et 14 autres blessés durant une réunion festive. Assassinés par des inconnus circulant en voitures sportives. Deux notes de l’Agence Pulsar font part de cette malheureuse affaire.

16 jeunes ont été assassinés - photo Pulsar

Seize jeunes hommes ont été assassinés à Ciudad Juárez

Des assassins ont tiré contre un groupe d’étudiants dans le quartier de Salvarcar, au sud-est de Ciudad Juárez, Mexique. 16 jeunes sont morts.

Les témoins du crime ont indiqué que 15 personnes armées sont arrivées dans des autos sportives et ont tiré contre un groupe d’étudiants qui célébraient une réunion. La fusillade a entraîné la mort de 16 jeunes et 14 blessés.

Pour sa part, le maire de la ville, José Reyes Baeza, a offert 77 000 dollars de récompense pour un témoignage qui apporterait des informations sur les criminels.

D’un autre côté, le Sénat mexicain a demandé la comparution immédiate du ministre de la Défense Nationale, Guillermo Galván Galván, ainsi que du ministre de la Marine, Francisco Mariano Saynez Mendoza, du Titulaire du Ministère Public Général de la République, Arturo Chávez Chávez, et du Secrétaire de la Sécurité Publique, Genaro García Luna.

La chambre haute a demandé que les fonctionnaires donnent un bilan sur la stratégie entreprise pour combattre le crime organisé. De plus, des législateurs des deux chambres ont manifesté la condamnation la plus énergique, au moment où ils ont observé une minute de silence pour les victimes.

Dans une conférence de presse depuis Tokyo, le président mexicain, Felipe Calderón, a déclaré qu’il analyse la possibilité d’augmenter la présence des militaires dans la région. Pendant janvier Ciudad Juárez a enregistré 227 homicides liés au organisé, en cela la ville a dépassé le nombre d’assassinats commis en Irak de 196 homicides durant la même période.

“Des escadrons de la mort agissent à Ciudad Juárez”

Carlos Fong Ronquillo, le porte-parole du Front National Contre la Répression soutien que depuis l’arrivée des militaires, pour combattre le trafic de stupéfiants dans la région, le taux d’homicides a augmenté de 400%. Fong Ronquillo a révélé que la plupart des 2 635 assassinats commis durant 2009, ont été commis contre des personnes désarmées et sans qu’il n’y ai eu d’affrontements.

L’activiste des Droits de l’homme a indiqué que ces données contredisent la version officielle qui déclare qu’il existe dans la zone une guerre contre le crime organisé. Dans le même temps il a indiqué q’un massacre et une opération de "nettoyage" est en cours depuis l’arrivée des forces militaires dans la région. "Il est clair que l’armée n’est pas ici pour combattre les assassins", a-t-il insisté.

Pour sa part, un autre membre de l’association, Julián Contreras Álvarez, dans une interview avec la Radio Bemba de México, a rejeté le fait que dans la ville frontalière il existe un combat contre la délinquance organisée. "C’est du terrorisme d’état", a-t-il indiqué. L’organisation s’est manifestée après l’assassinat de 16 étudiants durant une réunion festive à Ciudad Juárez (voir première partie).

Alejandro Pacheco (Réseau de Correspondants)

Source : Agencia Pulsar
"Dieciséis jóvenes son asesinados en Ciudad Juárez"
"ONG mexicana : “Actúan escuadrones de la muerte en Ciudad Juárez”"
Traduction : Primitivi



Sur le même thème