"25"

JUSTICE POUR LES SUICIDÉS DE FRANCE TELECOM
Je partage sur :

En deux ans, 57 salariés mettent fin à leurs jours. Parfois sur leur lieu de travail.

Lecture du texte « 25 » de Stéphane Bonnard devant les vitres du TGI de Paris, lors du 30è jour du procès des dirigeants de France Telecom pour « harcèlement moral ».
Rappel des fiats : 2008-2010. Un plan de restructuration prévoit 22 000 départs sans plan social.
Le PDG Didier Lombard déclare :
"Je ferai les départs par la fenêtre ou par la porte."
En deux ans, 57 salariés mettent fin à leurs jours. Parfois sur leur lieu de travail.


Sur le même thème