Collectif Tant qu’il y aura des bouilles

APPEL À OCCUPATION DE LA ZAD DU TESTET
Je partage sur :

Parce que nous n’acceptons pas d’être classifié-e-s, monétisé-e-s et déterminé-e-s par d’autres que nous mêmes, nous occupons clandestinement la zone et nous opposons à ce gigantisme destructeur. Anti-autoritaires, autogestionnaires nous nous organisons en mettant en pratique les idées qui nous animent.

Aujourd’hui le temps nous est compté. La machine capitaliste est déterminée à faire dérailler les rouages de la résistance. Depuis le 15 août, une forte répression est en mise en place, tentant de nous affaiblir.

MONTRONS LEUR QUE NOUS SOMMES NOMBREUX-SES
Ami-e-s Grimpeures, Pacifistes, Barricadièr-e-s, Pirates, Bâtisseures et tous les autres,

VIENDEZ !!!!

[Mercredi 3 septembre]

Publié le septembre 3, 2014

10h20 Une abateuse /débroussailleuse s’avance, dans le champ de l’autre côté du Tescou en face de la Bouille ! Une abatteuse arrive par le Nord sur la D132, barricade tracteur enfoncée. Besoin de renforts pour les retarder au maximum !

Affrontements,barricades, lacrymos, résistance mais ils avancent toujours.

[Dimanche 13 Octobre]
Communiqué sur la création du collectif Tant qu’il y aura des bouilles

Publié le décembre 11, 2013

Considérant les ravages occasionnés par les pouvoirs en place, au premier rang desquels la colonisation des territoires par toutes sortes d’artifices, l’enfermement de la vie biologique dans une multitude de contraintes, la confiscation des responsabilités de l’organisation de la vie collective, le mouvement Tant qu’il y aura des bouilles, constitué les 12 et 13 octobres 2013 à la Métairie Neuve de la zone humide du Testet, et immédiatement en action, proclame :

1) Qu’au regard des intérêts humains dans leur ensemble, le projet de barrage du Testet ne possède ni raison d’être ni fondement légitime.

2) Que le processus qui a conduit aux arrêtés de déclaration d’intérêt général de d’utilité publique met en évidence, comme pour la plupart des grands projets inutiles et imposés, la collusion d’intérêts d’affairistes privés et publics.

3) Qu’en conséquence il est plus que temps pour toutes celles qui entendent assumer des responsabilités historiques de s’opposer au cours des choses aberrant qui affecte les paysages de nos vies.

Tant qu’il y aura des bouilles appelle donc à la tenue régulière d’une assemblée populaire sur la zone humide du Testet. Il s’agira de s’émanciper des formes de gouvernance oppressive et de délibérer des questions qui, en principe dans une démocratie, reviennent aux citoyens.

Dans un premier temps rendez-vous est donné les 2 et 3 novembre pour poursuivre nos actions constitutives.

Tant qu’il y aura des bouilles appelle également à rejoindre la marche qui aura lieu vers la préfecture de Toulouse le 9 novembre pour s’opposer au projet des portes de Gascogne.

Nous appelons enfin la population à nous rejoindre les 10 et 11 novembre sur la zone à défendre du Testet. Une ballade aura lieu le 10 au matin, au départ de Gaillac ; elle empruntera jusqu’au Testet les chemins pédestres quelque peu délaissés et qu’on prendra plaisir à réanimer.

La suite du week-end sera consacrée à des visites exploratoires des lieux, à des sorties botaniques et à la réalisation d’un herbier de la flore spécifique du Testet. Sans parler de tout le reste qui sera convivial et réjouissant.

Communiqué approuvé au consensus des participants dans la soirée ensoleillée du dimanche 13 octobre sur la zone humide du Testet.

La lutte de Sivens : ZAD du Testet, barrage de Sivens (le film)https://www.youtube.com/watch?v=92_...


Sur le même thème